PS François Hollande

Autre article sur Hollande : 

François Hollande PS : 

François Hollande incarne l’alternative, mais cela semble se résumer à une incarnation sans réalité. Le parti socialiste est spécialisé dans la communication creuse qui donne l’impression d’entendre ce qu’on attend. Il suffit d’en lire le programme pour s’en rendre compte.

Voici la ligne politique de François Hollande : Tout d’abord, Mr Hollande veut absolument réduire le déficit de l’état en dessous des 3 % du PIB imposé par Maastrisch pour rassurer les marchés financiers et faire en sorte que la France garde son triple A (Ah Ah Ah). Bref, en cela il est identique à Nicolas Sarkozy. Seulement il essaye de ne pas mettre en avant cette partie de son programme.

François Hollande est adepte de la sacro sainte croissance qui résous tout. Il n’a visiblement pas lu le traité de Maastrisch qui prévoir que la BCE doit maintenir l’inflation à 2 % en tablant sur une croissance de 2 %, bref, l’un annule l’autre. Il n’a visiblement pas compris que la croissance de la masse monétaire s’accompagnait de facto d’une croissance supérieure de la dette. Il n’a pas non plus compris que la croissance infinie dans un monde fini n’est pas possible, et que la croissance verte est une lubi. La croissance verte c’est en fait un capitalisme vert qui donne l’équivalent d’un Label Bio à tous ce qui ce vend. On produira des voitures qui polluent moins, mais on en vendra bien plus.

On trouve dans le programme beaucoup de bonne idées comme favoriser le made in France, lutter contre le licenciement boursier, combattre le chômage, encourager l’innovation, soutenir une agriculture écologique et économiquement durable, favoriser un partage….  Regarder les verbes utilisés en gras… il ne s’agit pas d’interdire, de créer, de stopper, d’imposer, de légiférer….. Le PS formule beaucoup de voeux louable mais n’y met pas une grande conviction pour ne pas froisser les lobbys industrielles et économiques. Toute la rhétorique du PS repose sur ce discours qui donne l’impression qu’on va faire des choses formidables, mais en y regardant à deux fois on sent l’impuissance, le manque de volontarisme. C’est la raison pour laquelle nous savons que le PS n’est pas une alternative capable d’enrayer le chômage, le pouvoir des banques, des lobbys en tout genre.

Résumons les grandes lignes :

  • Payer les dettes, réduire les déficits publiques, ce qui implique une rigueur budgétaire dans le prolongement de celle de Nicolas Sarkozy. Hollande élu ne reviendra pas sur la réforme des retraites, sur les postes de fonctionnaires supprimés, sur les remboursement de santé…
  • Amorcer timidement une mutation énergétique en promouvant les énergie renouvelables, mais sans sortir du nucléaire. Hollande pense réduire la part de l’électricité nucléaire de 25 % en maintenant le niveau de production actuelle et en produisant plus d’électricité avec les énergies renouvelables.
  • La France restera dans l’OTAN qui comme vous le savez est responsable de la colonisation de la Libye.
  • Il n’est pas prévu de changer ou de moderniser la démocratie.
  • Le SMIC ne devrait pas augmenter au delà de l’inflation, donc pas d’augmentation en vue.

 

Comme le dit Jean Ferrat, depuis les années Mitterrand, le PS à déjà pris la porte à droite.

La porte du bonheur est une porte étroite
On m’affirme aujourd’hui que c’est la porte à droite
Qu’il ne faut plus rêver et qu’il est opportun
D’oublier nos folies d’avant quatre-vingt-un

Le PS est depuis longtemps aligné sur un modèle sociale capitaliste et prédateur qu’il ne peut pas contrôler. Le PS est condamné à tenter de gouverner sans avoir accès à toute les commandes de l’appareil.

Le parcours de François Hollande mérite qu’on sy arrête :

François est allé à l’école à Neuilly sur Seine, comme Mr Sarkozy ou on y trouve la plupart des ministres, bref, la bourgeoisie politique. Il fera ensuite une Licence de droit comme Nicolas Sarkosy. Puis il sortira diplôme de l’ENA en 1980 dans la promotion Voltaire dans laquelle on trouve aussi Dominique de Villepin (UMP), Henries de Castries (PDG Axa membre du Bilderberg), Bernard Lolliot (directeur général du Crédit Agricole Centre France). Bref en quoi peut il est si différent de Sarkozy ? Si ce n’est en incarnation et en apparence….?

Au Club le Siècles : Ce club privé ou les membre sont cooptés est le témoin de l’insuffisance de Mr Hollande face la guerre des classes qui se joue partout dans le monde. Ce club n’est pas comme certains l’imagine le lieu ou le pouvoir s’exerce, il est un lieu ou les fondateurs mettent en relation des élues, des journalistes, des industriels, des financiers, qui tous ont à peu près la même idéologie néo libérale européiste et mondialiste.

La French American Foundation (FAF), piloté en sous-main par les services de renseignement américains pour recruter des« élites » françaises « amies » de Washington. Parmi les Young Leaders de la FAF figurent notamment Alain Juppé, François Hollande, Pierre Moscovici, Valérie Pécresse, Arnaud Montebourg, Christine Ockrent, Nathalie Kosciusko-Morizet, Erick Raoult, Nicolas Dupont-Aignan, Guy Sorman, Laurent Wauquiez, etc.

François Hollande s’est rendu au temple de la Franc Maçonnerie le 22 novembre 2011 histoire de s’assurer l’aide de se réseau de l’ombre.

Quelques vidéos utile pour savoir à qui vous avez à faire.

Hollande adepte de la dictature monétaire et du nouvel ordre mondiale qui place les banques et agence de notation au dessus des Etats.

Hollande qui fait un faux témoignage en directe à France Inter dans le cadre d’un livre brulot contre la droite.  Un plan montée par des journalistes mais aussi Jacques Attali.

Hollande est fière d’être un privilégié qui gagne de l’argent en se reposant à la maison !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Info-resistance © 2014 Frontier Theme