MELENCHON

Jean Luc Mélenchon est nouveau dans le paysage des présidentiables, et il se démarque par un discours très accrocheur et des positions anti-capitaliste dans la ligné d’Olivier Besancenot qu’il remplace dans la paysage médiatico politique. Il y a toutefois des petites différences entre les positions du NPA et celle du Front de Gauche.

A la lecture du programme « révolutionnaire » ou « réformiste » , il y a un point sur lequel le Front de Gauche doit évoluer : c’est sur la 6ème république. Pour nous, elle est indispensable, mais surtout, les gens qui vont rédigé cette assemblée ne doivent pas être des élus comme le propose le Front de Gauche. Même des élus nouveaux. La nouvelle constitution doit être rédigée article par article par des gens comme vous et moi tiré au sort. Puis chaque article fera l’objet d’un référendum du peuple. Il est hors de question de laissé des politiciens de carrière rédiger sans nous la constitution, et encore moins la voter sans nous une fois rédigée.

Citation extrait du programme partagé du Front de Gauche : en gras et rouge ce qui nous chiffonne (2)

Si une gauche digne de ce nom gagnait en 2012, elle devrait engager un processus constituant, c’est-à-dire permettre l’élection (tirage au sort) d’une Assemblée constituante distincte de l’Assemblée nationale ayant pour mandat de rédiger un projet de nouvelle constitution pour une VIe République, permettant au peuple de s’approprier les enjeux et les décisions.

Le peuple ne se protégera des abus de pouvoir et de la corruption que s’il intègre dans la politique une part de tirage au sort et de mandat unique non renouvelable.

Je renvois mes lecteurs sur le blog d’Etienne Chouard qui explique pourquoi la constitution doit être écrite par des gens tirés au sort.

Nous avons peu de critiques à faire sur le discours de Jean Luc Mélenchon. Il s’agit d’un discours électoral, qui nous semble allez dans le bon sens en mettant en avant l’homme avant les profit, la planification écologique, la reprise en main de la BCE :

  • anti libérale, anti capitalisme, anti productivisme,
  • en faveur de la planification écologique
  • contre le pouvoir de agences de notations
  • contre le pouvoir de la Banque Centrale Européenne et des banques privées
  • contre le traité de Lisbonne
  • contre les licenciements boursiers
  • pour la priorité des coopératives sur les entreprises privées
  • pour la retraite à 60 ans
  • pour une hausse importante du SMIC à 1700 €¶
  • pour plafonner les salaire des patrons à 20 fois au dessus de celui de la femme de ménage. Et au passage au dela de 30000 € par mois, tout par en impôt.
  • pour sortir de la 5ème république monarchique… mais pas de la bonne façon.
  • pour l’établissement de frontières pour les marchandises et les capitaux

 

La position de Mélenchon qui nous semble globalement allez dans le bon sens,mais elle présente pour nous quelques insuffisances : Bref, peu mieux faire pour se revendiquer révolutionnaire.

Par exemple en matière de dette publique Mr Mélenchon suggère qu’un peu d’inflation permettrait de réduire le poids de la dette. Jusque là, rien à dire, le pauvres et la classe moyenne ne craignent pas l’inflation si on indexe les salaires sur l’inflation. Toutefois, Mr Mélenchon contrairement a Philippe Poutou du NPA, estime qu’il faudra payer la dette et que l’inflation sera favorable à l’effacement de la dette. A cela Mélenchon ajoute toujours qu’il faut que la BCE prête directement aux Etats, ce qui est effectivement vitale. (1) Toutefois, nous considérons qu’emprunter à la BCE à 1 % est une demi étape, car cela revient à se mettre en situation identique à celle des Etats Unis qui emprunte auprès de la FED à 1 %. Après 100 ans de ce régime d’emprunt à 1%, les Etats Unis sont plus endetté que nous auprès de la banque privée (FED). Pour nous, il faut nationaliser 100 % du système bancaire, abolir les intérêts que paye les Etats.

Bref, sur la Dette publique, Mr Mélenchon ne semble pas se prononcer aussi clairement sur l’illégimité de la dette comme le NPA.

Autre faille possible dans l’attitude de Jean Luc Mélenchon, il a voté « oui » à l’exclusion aérienne de l’ONU en Libye en Mars 2011. Nous pensons qu’une personne intelligente comme Mr Mélenchon aurait du se douter qu’un média mensonge était en route en Libye et que les 6000 morts annoncé à l’ONU était pure propagande comme vous pouvez le voir sur notre dossier Libye. Nous avons mi à votre disposition dans cet article le compte rendu de la courre pénale internationale qui révèle n’avoir aucunes preuves des accusations dont était victime le régime de Kadhafi au moment où la résolution de l’ONU fut voté dans la précipitation sous pression d’un emballement médiatique qui s’est avéré faux. Comment Mélenchon a t’il pu gober cette mascarade, alors qu’il sait que le 11 septembre 2001 est un feuilleton destiné à justifié l’invasion de l’Afghanistan et de l’Irak.

Bref, nous lui reprochons de ne pas avoir signaler cette mascarade médiatique en Libye ou les mensonges se sont enchaînés comme jamais auparavant dans l’histoire des guerres avec la complicité des médias à la solde l’empire Etats Unis.

Certes, tous les partis politiques se sont fait avoir à ce jeu, sauf la mère Le Pen qui à voté non par principe souverainiste, pas pour protéger les libyens, entendons nous bien, le monde pourrait s’écrouler en Libye pour de vrai qu’elle voterai toujours non à l’aide humanitaire. D’ailleurs l’a t’on entendu se féliciter lors de la révolution Tunisienne avant qu’elle n’aboutisse à la fuite de Ben Ali ? Pas du tout, elle est resté discrète et attendue que Ben Ali tombe pour s’exprimer.

On notera toutefois que Mr Mélenchon est un des rares à ironiser sur la mascarade Ben Laden qu’il considère comme le héros d’un feuilleton américain qu’ils ont finalement fait mourir. Il affirme aussi que les vrais enjeux de la présence Française en Afghanistan ne sont pas la lutte contre le terrorisme, mais pour défendre un pipeline de la société américaine ULOCAL. Une position à contre courant sur la propagande issue du 11 septembre 2001qui mérite d’être mise en avant.

Il reste quelques points moins vitale comme le fait que Mélenchon n’aime pas les éoliennes…  un jugement très subjectif qui ne repose pas sur des arguments sérieux autres que l’esthétique. L’implantation des éoliennes sera nécessaire, mais pas seulement, il faudra des éoliennes marine, des panneaux solaire thermique, photovoltaïque, de la géothermie, de la marée motrice, de l’hydraulique, de la biomasse etc…

Saluons sa transparence car toutes ces interventions radios, télé sont publiés sur son blog. Il est donc facile de le surveiller dans ses propos et ses écrits. Nous déplorons toutefois qu’il n’ai pas évoqué le 8 nov 2011 sa visite de courtoisie comme Hollande, Bayrou, chez la grande loge des Francs Maçons et dont nous aimerions connaitre la réelle influence de réseau pour que tous les candidats y fassent des courbettes avant la grande messe démocratique.

Modification d’article le 26-01/12 : Jean Luc Mélenchon répond sur son blog aux hypothèses d’appaternir à la Franc Maçonnerie :

 

Référence :

1 : http://www.franceinfo.fr/politique-presidentielle/les-invites-de-france-info/melenchon-plaide-pour-un-retour-de-l-inflation-485605-2012-01-02

2 : http://www.placeaupeuple2012.fr/redonner-un-souffle-revolutionnaire-a-la-republique/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Info-resistance © 2014 Frontier Theme