BAYROU Frère Sarko

2007 François Bayrou obtient 18 % des voies au 1er tour de la présidentielle. Un exploit qui est dû non pas à son intelligence mais à 2 phénomènes :

  • Une mise en avant dans les sondages qui lui ont crédité la victoire assuré dans le cas ou il passerait le 1er tour. Bayrou était alors donné vainqueur contre Sarkozy ou Royale.
  • Le vote stratégique de millions de Français qui voulait faire barrage à Sarkozy en se rendant compte que Ségolène Royale n’y parviendrait pas.

François Bayrou s’est vu géant avec ses 18 % et lança un mouvement politique : le MODEM, sorte de roue de secours de l’UMP, mais qui est vide de militants et d’adhérents, et qui réalisa des scores piteux sur toutes les autres élections. Bayrou n’avait pas compris le vote stratégique des électeurs.

Le vote stratégique de Bayrou en 2007 fut favorisé par les instituts de sondages (BVA) qui se sont amusés à proposer des sondages : Sarko contre Bayrou. Ce qui donna à Bayrou un coup de pouce important lors de l’élection.

La politique de François Bayou est du même acabit que celle de Sarkozy. Voici ci dessous quelques extrait d’un document qui résume la pensée Bayrou.

 

A ces remarques pertinentes il faut ajouter quelques considérations sur le parcours de François Bayrou.

Etude de lettres, mais surtout membre du club privé le Siècle, récemment convoqué chez les Francs Maçons pour y faire son discours comme François Hollande, comme Jean Luc Mélenchon, comme Eval Joly.

Le fait d’avoir été coopté par le club le Siècles révèle le moule intellectuel de François Bayrou. Ne rentre dans ce cercle privé que des hommes et femmes qui défendent le capitalisme, le système monétaire, la dictature européenne et qui ne sont en rien des révolutionnaire du système. Dans ces cercles privés vous ne verrez pas d’intellectuels dissidents au système.

Le MODEM est un peu la roue de secours de l’UMP.

Citation Bayrou :

Selon l’ancien candidat à la présidentielle, « passer de 60 à 62 ans c’est raisonnable et d’une certaine manière inéluctable ». Le Point 18-08-10

François Bayrou se prononce contre une augmentation brutale du salaire minimum, afin d’éviter une « smicardisation » de la société française. « Il faut des coups de pouce réguliers mais pas d’augmentation brutale. (Europe 1 le 18/04/07)

 

Au passage, pour que nos lecteurs savent à quoi s’en tenir sur le « résistant » Bayrou, nous les invitons à se documenter sur : (source UPR)

1)- l’Alliance Mondiale des Démocrates, dont il est l’un des co-présidents :
http://en.wikipedia.org/wiki/Alliance_of_Democrats

2)- Mme Ellen Tauscher, co-présidente de cette Alliance et donc amie intime de François Bayrou. Cette Américaine n’est pas n’importe qui puisqu’elle est actuellement rien moins que membre du gouvernement Obama. Mieux encore, elle y occupe le poste ultra-sensible de Sous-Secrétaire d’État chargé du Contrôle des Armements et de la Sécurité Internationale.

Le poste est tellement sensible qu’il est très probable que Mme Tauscher, co-présidente de l’Alliance des Démocrates avec François Bayrou, soit membre des services de renseignements américains.

À titre d’étonnante curiosité, on notera que l’un des prédécesseurs de Mme Tauscher à ce poste éminent a été Franck G. Wisner (de juillet 1992 à janvier 1993). Lequel Franck G. Wisner est marié à Christine de Ganay (divorcée de Pal Sarközy de Nagy-Bocsa et mère d’Olivier Sarkozy).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Info-resistance © 2014 Frontier Theme