Complot mondial contre la santé

Le livre de Claire Severac que nous venons de lire est édifiant et très intéressant. Nous vous en proposons un résumé avec quelques informations et chiffres clefs que l’auteur est allez chercher pour nous à la place des journalistes de paille.

La médecine est prisonnière du lobby de l’industrie pharmaceutique. En effet, l’industrie BIG PHARMA : 

  • finance à elle seule l’OMS (organisation mondiale de la santé) à un niveau plus élevé que les 194 pays qui adhèrent à l’OMS (page 34)
  • finance la formation continue des médecins après l’obtention de leur diplôme  (page 68)
  • finance à 83 % l’AFSAPS, organisme sensé vérifier l’efficacité des médicaments l’absence d’effets secondaires graves. Toute les études soumisent aux membres chargés d’étudier les dossiers sont financés par l’industrie pharmaceutique. (page 71)
  • L’industrie pharmaceutique finance aussi les universités et les revues médicales.
  • L’industrie déploie 25000 € par médecins dans le cadre de visiteurs médicaux chargés de promouvoir les nouveaux médicaments? (page 70).
  • La revue Prescrire qui est connue pour son indépendance vis à vis de l’industrie dénonce en 1999 le fait que 80 % des médicaments prescrit n’ont aucun effet thérapeutique.
  • L’industrie pharmaceutique reverse chaque année 57 milliard de dollars au « Top Médecins » afin qu’ils influencent leur collègues (page 127)
  • L’industrie sort de nouveau produit qui n’en sont pas, on change le nom, un des excipients et hop on vend cela 57€ au lieu de 7 € pour l’ancien produit et sans avoir plus d’effet que l’ancien. On ne découvre plus rien en pharmacologie depuis bien longtemps. Le Plavix qui sert d’anticoagulant est vendu  27 fois plus cher que l’aspirine (page 99)
  • on observe une augmentation de la fréquence des cancers de 100 % tous les 30 ans depuis le début du 20ème siècles, avec une hausse importante chez les personnes de 35 à 45 ans qui dans 35 % des cas décèdent d’un cancer qui n’a rien a voir avec l’age. (page 269)
  • en 1973, les médecins se mettent en grève pendant un mois en Colombie, à Los Angeles et en Israël, et bien la mortalité à chuter de 50 % pendant cette période. En effet, aux état unis la 4ème causes des décès peut être imputé aux effets secondaires des médicaments. En Allemagne 2 à 10 % des hospitalisations sont la conséquences des effets secondaires des médicaments.

Bref, êtes vous certains que votre médecin est bien informé  ? La réponse est clairement non.

La recherche, la formation et le contrôle sécurité et qualités sont subventionné par l’industrie pharmaceutique. Y a pas comme un gros problème là ?

 

Entrons un peu plus dans le complot mondial tel que le décrit Claire Séverac :

 

Le complot repose sur plusieurs facettes. On y trouve tout d’abord l’industrie agro alimentaire qui à partir du pétrole fabrique des engrais, des pesticides qui depuis 60 ans se déverse sur nos sols tous les ans à raison de 150 € de pesticide par hectare (100 m x 100 m). Tous cela entraine bien sur des maladies, même s’il est difficile de le démontrer, il n’y a aucun doute à avoir sur l’effet néfaste sur notre santé de tous les produits chimiques qui sont déversés dans les champs et dans l’eau. Mais si on creuse un peu plus loin on découvre que ce sont les mêmes cartels industriels qui produisent les pesticides et les molécules chimiques sensé être des médicaments. Bref, d’un coté, nous sommes empoisonné par les mêmes qui tentent de nous surmédicaliser ensuite. La DGCCRF évalue à 1.5 kilo par an la quantité de pesticide que nous ingérons. (page 271)

Big Pharam, le secteur le plus rentable au monde, plus encore que le pétrole

La conquête d’un grand nombre de patients (clients) est une des facettes de ce complot. En effet, l’industrie pharmaceutique a réalisé des profits gigantesques dans une mesure équivalente à celle des pétroliers. BIG PHARMA à construit un empire en essayant de trouver des maladies à soigner. Mais comme cela ne suffisait pas, il a fallu inventer des maladies, faire peur au gens, et l’arme ultime pour relancer l’industrie pharmaceutique, c’est le vaccin. En effet, les gens sont facile à manipuler pour leur santé, et les vaccins s’adressent à des millions, voir des milliards de personnes, cela ne coûte pas cher à produire, et en plus on a le droit d’en faire la publicité !  Le vaccin est certainement une des plus grosse arnaque de la médecine. On nous présente les vaccins comme des moyens d’éradiquer des maladies, ce qui est faux, car en un siècle, la seule maladie qu’on a éradiqué est la petite variole. Mais qu’importe, Big Pharma peut compter sur l’aide des ses agents qu’elle infiltre dans les gouvernements (La mère Bachelot, Kouchner, Douste Bkazy…) ou encore qu’elle infiltre dans les ONG  comme l’OMS, l’OMC, la FAO, la FDA, l’AFSAPS… Et oui, car une des astuces consiste à utiliser des personnes qui font des allez retour entre l’industrie pharmaceutique et les organismes d’autorité publique afin d’influencer les lois.

Exemple : Michaêl Kantor est un ancien avovat de la firme MONSANTO, il a rejoint la FDA  (Food Drug Administration), puis il a facilité l’acceptation des OGM avant de revenir chez Monsanto pardi. (page 272)

Comment Big Pharma s’appuie sur les ONG pour nous berner ?

 

Il y a les agents infiltrés dans les ministères, mais il y a aussi les ONG qui se sont infiltrées et financées par les lobbys de l’industrie agro alimentaire et pharmaceutique. En effet, tous ces cartels tentent de se donner une image de noble sauveur de l’humanité en soutenant des fondations, des associations humanitaires, des ONG. Mais en réalité, ces cartels s’appuient sur les ONG pour faire pression sur les gouvernements, pour écouler leur stock de vaccins en surplus, de médicament pourris.

Prenons un exemple avec la FAO qui se bat pour mettre fin à la précarité alimentaire. J’usqu’en 2004 la FAO applique les directives de l’agriculture intensive et reçoit des aides de Monsanto, de Bayer, avec ces aides, la FAO achète des engrais, des pesticides, des semences (Monsanto et Bayer) puis elle les distribue dans les pays du 1/3 monde. De plus la FAO permet aux cartels de mettre un pied dans la place en récupérant des informations, des données statistiques et analyses à leur profit.

Mais en 2007, la FAO affirme dans une conférence à Rome qu’il était possible avec l’agriculture biologique à grande échelle de nourrir la planète. La conséquence de cette nouvelle politique de la FAO fut une baisse drastique des aides de ses habituels bienfaiteurs comme Monsanto. (page 34-35)

Toute l’agriculture est infiltré par ces cartels pétro chimique qui vendent engrais, pesticides, semences OGM ou non reproductible. Le tout à grand renfort de publicité de porte à porte chez les agriculteurs depuis 60 ans pour leur faire changer leur mode de production, leur faire accepter les pesticides, les engrais, de faire des emprunts pour développer leur exploitation, de vendre leur production à des centrales d’achats plutôt que de vendre sur les marchés etc… bref, les paysans sont pris dans un piège qui s’est refermé sur eux à tel point qu’en France chaque semaine, un paysan se suicide face aux dettes qui l’accable et à ce métier qui ne lui plait plus.

L’industrie fait du lobby pour imposer des normes compliquées qui empêche les petits agriculteurs de survivre, noyant dans l’oeuf toute concurrence. La purin d’ortie est interdit à la vente, car gratuit, très efficace comme engrais, pesticides et si facile à produire.

Le livre s’attarde aussi sur la dérive de notre consommation alimentaire qui tend à manger de plus en plus de viande. Et la viande n’est pas exempt de pesticides, et c’est même pire, car le bétail est nourri avec des céréales produites avec des OGM, mais on administre aux bétails, volailles de nombreuses hormones, des antibiotiques, des vaccins qui terminent dans notre assiettes. A cela s’ajoute le fait que 70 % des surfaces agricoles servent  à nourrir le bétails que nous mangerons ensuite. 45 % de l’eau potable est utilisée pour la production de viandes. Et enfin, 51 % des gazs à effet de serre sont attribué par la FAO à la production de viande alimentaire. La viande, symbole de Mac Donald et du mondialisme est un des plus gros piège pour la santé des hommes et de l’environnement, mais aussi de la faim dans le monde car au lieu de nourrir les hommes avec des céréales on nourri du bétail.

 

Quelques scandales révélés et rappelés dans le livre :

 

Rappelez vous le vaccin contre l’Antrax ? Nous sommes quelques mois après la 11 septembre 2001 et  la panique s’empare de la population devant la fausse attaque terroriste pré sentie à l’antrax. Les gens se ruent pour acheter des antibiotique de l’antrax et des vaccins. Deux entreprises détiennent les brevets (BIOCORP et BAYER), toutes les deux feront une grande affaire devant cette menace de terrorisme chimique.

L’hépatite B à la fin des années 1990. On pouvait lire sur les tracts que l’hépatite B tue en jour plus que le Sida en un an. Mais oh miracle, le vaccin existe, on va pouvoir traiter tous les adolescents. Et une note interne du Laboratoire Pasteur-Mérieux à été publié révélant le début du scandale : Voici ce qui était écrit sur cette note :

Sur le marché de la vaccination, les adolescents sont un segment très porteur, il faut dramatiser, faire peur avec la maladie. (note interne qui n’aurait pas du sortir et publié sur France 2 le 23 mars 1998 à 20 h.)

25 millions de personnes se feront vacciner en 3 ans à grand renfort de campagne de publicité, de terrorisme sanitaire et solidaire. Mais personne ne parla des effets secondaires, des risques avec ce vaccin. Et en 2002 un rapport tombe, le vaccin de l’hépatite B est responsable de 55.000 cas de sclérose en plaque et serait responsable du plus grand nombre d’effet indésirables recueillis en pharmaco vigilance depuis 1974.

Le ministre en place à l’époque, un certain Douste Blazy (UMP) à soutenu les laboratoires et leur projet de vaccination à grande échelle, et en retour  le laboratoire Pierre Fabre à soutenue financièrement la campagne législatives de Douste Blazy. (page 140 à 144)

 

La Grippe H1N1, la plus grosse arnaque de ces dernières années.

Là c’est fort, le vaccin était breveté avant l’annonce de la découverte du virus et de la pandémie menaçante qui n’a pas jamais existé.

Les personnes malades non plus car toutes les personnes atteintes de la grippe saisonnière étaient comptabilisé en Grippe H1N1, on ne prenait pas le temps de faire des tests.  On ne sait pas aujourd’hui combien de personnes furent vraiment atteinte de cette grippe.

Mais il y a plus fort encore avec la mise à disposition de stock d’antivirale pour soigner les symptômes grippaux. En effet le Tamiflu fut considéré sans le moindre test clinique comme adapté à soigner la grippe H1N1, ce qui permis au passage à un certain Donald Rumsfeld de récupérer quelques 5 millions sur les actions qu’il avait investie sur le Tamiflu. Rumsfeld qui en 1976 était le grand architecte de la campagne de vaccination contre la grippe porcine ou 46 millions d’américains furent piqués. (110 morts dans les 48 heures et 4000 cas de maladie de Guillain Barré). C’est encore Rumsfeld qui appuya de tout son poids politique en 1981 pour faire valider l’aspartame auprès de la FDA qui avait détecté des syndromes neurotoxique avec l’aspartame. Toujours le même qui en 2001 à initié la campagne de vaccination contre la variole. Cette campagne fut arrêté discrètement 6 mois plus tard devant plusieurs cas de déces et d’accidents cardiaque.

 

Notre critique : 

Le livre de Claire Séverac oublie d’aborder la cause profonde de ce qu’elle qualifie de complot et que nous qualifions plutôt de système avec une inertie incontrôlable. En effet, on pourrait voir une volonté de tuer des millions d’êtres humains dans cette vaste supercherie qu’est la médecine moderne. Après tout pourquoi pas car le président de la Banque Mondiale Robert Mac Namara :

Il faut prendre des mesures draconiennes de réduction démographique contre la volonté des populations. Réduire le taux de natalité s’est avéré impossible ou insuffisant. Il faut donc augmenter le taux de mortalité. Comment, par des moyens naturels : la famine et la maladie.(citation du 3 février 1987 trouvable dans « jai tout appris n° février 1997, éditions Machiavel.)

Pour nous, une des causes profondes de cette dérive médicale tient au capitalisme et aux bases mêmes des principes de l’économie. En effet, notre système économique repose sur l’argent dette. Il faut que les créations de crédit soient plus rapide que les remboursements de dette pour que l’économie n’étouffe pas, ce qui se traduit par une quête exponentielle de croissance. Le système monétaire repose sur cette foutue croissance et l’argent dette, et forcément, les 2 plus gros pourvoyeur d’argent dette et de croissance sont l’énergie et la santé. Il n’y a rien d’étonnant à ce que dans ce système aberrant les cartels pétro-chimiques, l’industries pharmaceutiques et les banques s’accordent pour accroître les dépenses de santé partout dans le monde.

Si certains illuminés décérébrés prônent réellement la dépopulation mondiale comme ces fous de Mac Namara, David RockFeller, Rumsfeld, Dick Cheney, Paul Wolfowitz pour continuer à bien contrôler le système monétariste capitaliste qui leur échappe.

 

Conclusion : 

Bien sur tout n’est pas noir en médecine, nous savons très bien réparer des fractures, sauver des vies lors des accidents, soigner des dents, diminuer les symptômes des maladies, mais reconnaissont que la toute puissance de la médecine est un mythe, que 90 % des affections de notre existence se résolve sans que nous n’ayons rien à faire, que le cancer n’aura jamais de remède. Tout au plus nous pouvons mieux comprendre comment prendre soin de nous, retarder l’arrivé des maladies mortelles et de la mort. Nous devons ouvrir les yeux, la médecine moderne entre les mains des lobbys privés est en train de nous dé servir  Les entreprises cherchent à faire du bénéfice! pas à sauver des vies, même si elles s’en défendent, sauver des vies n’est qu’un effet collatérale de l’industrie pharmaceutique.

 

 

14 Comments

Add a Comment
  1. quel dommage de lire un article aussi bien documenté ( je suis médecin retraitée depuis 1 an seulement)
    mais écrit avec tant de fautes d’orthographe!!
    continuez vos investigations et corrigez vos fautes je vous en prie intensément! N.Almar
    Je n’ai prescrit aucun vaccin anti H1N1 car convaincue de l »arnaque »…

    1. Bonjour.

      Hélas, c’est difficile de se relire sur écran, les yeux n’ont pas la même capacité à voir les fautes… et le temps me manques cruellement pour administrer le site… je laisse des fautes c’est vrai, un jour peut être un contributeur sera capable de corriger.

      Merci de votre visite

    2. Quel plaisir de lire un commentaire réprimandant la forme (inoffensive, je le souhaite) plutôt que le fond…

  2. non no il n’y a pas de doublon. C’était la 1ère fois que je faisais un commentaire !

  3. Bonjour,
    Très bon résumé, car on ne peut pas lire tous les livres.
    Le cancer se guérit très bien si on en comprend le mécanisme :
    http://creer-une-meilleure-vie.com/neosante-9-ma-premiere-verification-des-travaux-de-hamer/
    Lire les articles Néosanté 9 à 21 pour bien saisir cela.
    Cdt.

  4. Bonjour,
    C’est dommage que vous ayez supprimé mon lien vers le blog de Jean-Jacques Crèvecoeur. Parce que dénoncer le sytème sans apporter d’alternatives pour que les gens se soignent autrement, cela ne peut pas marcher. Il y a des solutions si on a l’esprit ouvert.
    Les médecins apprennent des choses fausses pendant leurs études, ils ne connaissent pas le fonctionnement véritable du corps humain.

    1. ah, il me semble pas avoir supprimer le lien, remettez le, cela ne me dit rien

  5. très bon article! je pense aussi qu’on se fiche de nous depuis un bout de temps… regardez : la révélation des pyramides sur youtube… édifiant ! et allez jeter un coup d’oeil sur la vérité de l’apport de fluor dans l ‘eau du robinet ça fait froid dans le dos

  6. Tu as ce site qui est intéressant pour corriger un texte avant de le publier : http://www.scribens.fr/, bon article quand même 😉

    1. Merci du lien, je vais essayer de m’en servir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Info-resistance © 2014 Frontier Theme