CROISSANCE LE MYTHE

Préambule : Dans cet article nous rappelons que pour que la croissance soit positive il faut que la croissance des dettes soit plus grande que la croissance. Ou encore que la croissance infinie dans un monde fini est une utopie d’économiste décérébré. Mais aussi que la croissance des guerres, des maladies, des accidents, des frais de justices c’est bon pour la croissance. Bref, la sacro sainte religion économique de la croissance qui résout tout est une arnaque pour journalistes à la noix et politiciens vendus.

Qui n’entend pas inlassablement nos dirigeants aux pouvoirs (le PS aussi) nous raconter que la croissance repart, qu’il faut qu’elle reparte pour que nous soyons plus riche, plus heureux avec moins de chômages etc…

Au fait c’est quoi la croissance ?

Certains disent l’accroissement des richesses (PIB = total des productions de biens et de services). En France le PIB est d’environ 1900 milliard d’euros par an.  Cool super, mais pour que ce p***** de PIB augmente il faut  :

  • que les gens disposent de plus d’argent à dépenser,
  • que l’argent qui dort sur des comptes épargnes, dans des paradis fiscaux etc, circule à nouveau dans l’économie.

 

Et puis, si je me vautre lamentablement sur une plaque de verglas et que cela engendre des frais d’ambulance, de médecine, etc… ca aussi  c’est du PIB ??? réjouissant…. et quand un vandale casse une vitrine pendant les manifestations et que la réparation fait travailler le vitrier… ça aussi c’est du PIB ??

Et la croissance des bombes atomiques, des coûts de dé pollution, des frais médicaux, les PV, des frais d’enquêtes sur les magouilles des partis politiques….. ça aussi c’est de la croissance…. allez hop, les économistes nous mettent tous dans le même panier et on se tape sur les cuisses… et tant pis si cela conduit nos banquiers à financer l’achat d’armes, de vaccins qui ne servent à rien, pourvu que le PIB augmente.

La partie masquée de la croissance c’est qu’il faut plus d’argent et donc plus de dette.

La base de cette foutu croissance c’est l’augmentation de la masse monétaire disponible, ni plus ni moins. Et pour que cela soit possible il faut que de l’argent soit créer, et cela n’est possible que si nous faisons des emprunts à la banque. (Le mot emprunt est d’ailleurs usurpé, on devrait dire création de monnaie à partir de rien.)

On a trop souvent l’impression dans les discours que la croissance économique est relancé par l’emploi. Si les gens travail il créer de la richesse. Oui, il crée de la richesse (des produits, de l’éducation, de la santé, du confort, de l’énergie), mais les travailleurs ne créé par d’argent. Ce raccourci est tout simplement faux. C’est la banque qui créé l’argent si vous vous endettez auprès d’elle pour investir…. D’ailleurs le mot investir est redondant dans les discours de nos politiciens décérébrés.

Certains économistes tentent de nous convaincre qu’en nous endettant nous pouvons acheter et produire quelques chose de nouveau….  Ah oui… mais il me semble qu’ils oublient de dire le reste :

  • Lorsque la masse monétaire augmente de 10 % par an, la masse d’argent dette augmente obligatoirement d’une valeur supérieur à 10 %. Ce qui veut dire que plus il y a d’argent disponible et plus il y a de dettes à rembourser pour la bonne et simple raison que se sont les banques commerciales qui créés l’argent à chaque fois que nous faisons un emprunt.Ce n’est pas le travailleur qui fabrique l’argent, lui il en gagne à la fin du mois. Quelque soit votre métier vous ne créer pas d’argent, vous en assurer la circulation, c’est tout. La croissance ne repose pas sur le travail mais sur la demande d’emprunt aux banques commerciales. Et qui dit emprunt dit : dettes et intérêts… donc plus le monde fera de prêt auprès des banques privées et plus la dette globale de la planète augmente.
  • Ils oublient aussi de dire que 3 % de croissance ce n’est pas une augmentation linéaire par rapport à une valeur de départ, mais bien une augmentation par rapport au total existant, ainsi la courbe est de plus en plus raide un peu comme l’exemple ci dessous.

http://www.next-up.org/images/average%20dev%20wifi%20city%20gm.png

  • Ils oublient encore de rappeler que la croissance repose essentiellement sur l’achat par les consommateurs de biens matériels dont les ressources nécéssaires à leur fabrication ne sont pas infinies et dont les conditions d’extractions sont polluantes. Au nom de la croissance on nous vend des objets fragiles, on nous gavent de publicité (500 milliards d’euros par ans sont dépensé en publicité = de quoi nourir la planete pendant un petit moment).

On doit aussi tenir compte du fait, que si les riches se mettent à s’acheter entre eux des produits de luxe au prix exorbitant, cela induit plus de croissance que les pauvres qui s’achètent a manger dans des magasins à bas prix. Finalement, la croissance économique peut ne bénéficier qu’à une petite partie de la population.

En résumer CROISSANCE = augmentation exponentielle de l’argent emprunté aux banques et donc de la dette, de l’épuisement des ressources et de la dégradation de l’environnement.

L’histoire à prouvé que les plus grands réseaux de cartels bancaires utilisent la guerre, le terrorisme, les maladies comme plus grand moteur de relance de croissance économique ( + d’armes,  + de contrat de reconstruction + de médicaments etc….)

Comment des individus comme nous, capable de poésies, de mélodies, d’amour, de réflexions, de générosités, d’émotions pouvons nous résumer la croissance à un simple chiffre monétaire… nous sommes probablement aveuglés, endormis, endoctrinés, mal informés, ignorants de ces choses si simples que les puissants aiment rendre si compliqués pour qu’on reste ignorant.

Alors oui, bien sur quand vous empruntez 10000 € pendant un moment cela peut soulager votre train de vie, permettre des investissements, mais l’argent que vous devez sera peut être de 15000 € si vous décidez de rembourser en 10 ans, ce qui vous obligera à travailler énormément pour rembourser, et donc à produire des biens de consommations, de la pollutions… etc…

Un des problèmes que nous dénonçons c’est qu’il n’y aucune raison qui justifient l’existence des intérêts sur les prêts. La création monétaire ne doit appartenir qu’au peuple et sans intérêt et non à des banques commerciales qui ne se soucie que de profits. Ils sont géniaux les banquiers, comme ils ne savent rien faire de leur main, et donc n’ont rien à vendre, ils ont inventé la vente d’argent qu’ils fabriquent à partir de rien…

Loin de nous l’idée de prôner la décroissance, mais plutôt un changement radicale dans le processus de création de richesse. Nous ne pouvons pas accepter que les maladies, les guerres, les catastrophes génèrent de la croissance, car cela conduit inévitablement à des excès de la part des fanatiques de la croissance.

En vidéo avec humour.

1 Comment

Add a Comment
  1. Merci…tout simplement merci ! Le monde est fou seulement à cause d’un petit groupe d’individus « les puissants » comme vous dites ! Je trouve enfin des humains qui dénonce ces folies. Nous sommes dotés de sentiments et de valeurs mais nous les perdons à cause de cette croissance exponentielle. Nous devons revenir à des vies plus modestes mais celles-ci seront sincères et chaleureuses et non basé sur notre relation avec nos objets et notre argent qui n’est au final qu’un bout de papier où un chiffre. J’espère que vous allez continuer votre combat et en tous cas merci du fond du coeur je suis avec vous :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Info-resistance © 2014 Frontier Theme