ETIENNE CHOUARD NOUS RAPPEL QUE DES LE DEPART : LA DEMOCRATIE EST PIPE

Dans cette vidéo Etienne Chouard rappel que dès le départ, dès la révolution Française la démocratie était pipé. Le peuple de France du 18ème siècle n’avait pas vue qu’il est essentiel qu’il soit l’acteur de la constitution. Cette constitution qui organise et limite le pouvoir est au service des élus, car écrite par eux. Le peuple doit écrire la constitution s’il veut se protéger des abus de pouvoir de la fausse démocratie.

Le peuple.


Etienne Chouard au colloque Henri Guillemin 2013 par presence_henri_guillemin

Robespierre, quoi qu’on en dise et en pense, à tenu des propos qui montre que dès le départ la révolution de 1789 avec son assemblée ne voulait pas de démocratie. Ce dernier fut finalement le pire ennemi de Sieyés qui incarne à lui seul la fausse démocratie. En effet Siéyes est l’homme qui sera à la base des droits de l’homme et du Citoyen

Extrait :

Robespierre :

La démocratie, est un Etat ou le peuple est souverain, guidé par des lois qui sont son ouvrage, fait par lui même tout ce qu’il peut bien faire, et par des délégués et par des délégués tout ce qu’il ne peut faire lui même.

L’homme libre, n’est pas celui qui n’est point actuellement opprimé, c’est celui qui est garantie de l’oppression par une force constante et suffisante. Et nous ajoutons que cela ne peut venir que de notre constitution que nous devons écrire sans la confier à des élus.

La source de tout nos maux, c’est l’indépendance absolue ou les représentants se sont mi eux même à l’écart de la nation sans l’avoir consulté. (les représentant de la nation, ont reconnus sa souveraineté, et ils l’ont anéantie en rédigeant la constitution).

Rousseau :

Ce n’est pas être souverain que l’élire de temps en temps quelques représentant

 

Sieyès « traitre de la révolution » :

Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie, et la France ne saurait l’être, le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants.

 Etienne Chouard : 

Tout pouvoir grandit sans cesse jusqu’à ce qu’il trouve une limite. Le pouvoir devient absolue, et le pouvoir absolue rend fou. Démocratie représentative, c’est un oxymore, une escroquerie, on nous ment depuis longtemps sur ce dont à accouché la révolution de 1789.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Info-resistance © 2014 Frontier Theme