Philippe Even oublie de parler des vaccins dans son Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles et dangereux

Le docteur Philippe Even, ancien pneumologue, aujourd’hui en retraite s’est réveillé il y a quelques années pour un bras de fer de ré information médicale. Nous saluons sa démarche, son travail titanesque. Mais nous sommes sceptique quant à son ignorance sur les vaccins. Un sujet qu’il occulte totalement dans son dernier livre en se contentant de le balayer en 10 lignes sur 900 pages. D’autant plus que ces quelques lignes sont des affirmations lancées à la volée sans explication, et parfois fausses, ce que nous démontrons dans cet article.


Dans l’Obs : le guide des médicaments inutiles….. par LeNouvelObservateur

 

Nous sommes extrêmement dubitatif quant aux propos de Philippe Even à propos des vaccins. Ce dernier semble ne pas s’être intéressé à ce sujet.

Voici ce qu’on peut lire dans un rapport de Bernard Debré et Philippe Even, et adréssé au président de la république (1)

les vaccins, qui, suspectés aujourd’hui au-delà du raisonnable, ont permis d’éradiquer, entre autres, la poliomyélite, la variole, la rage, le tétanos, la rougeole, la rubéole, la coqueluche, la diphtérie, la typhoïde, la fièvre jaune et l’hépatite B (celui-ci, grâce à un Français, B. Maupas).

tandis que beaucoup de vaccins restent d’efficacité encore insuffisante, grippe et pneumocoque, ou incertaines faute de recul pour en juger (papilloma virus) ou en échec (Hépatite C, HIV).

Dans son livre de 900 pages Philippe Even survole les vaccins en utilisant des poncifs assez classiques qui sont des affirmations amenant à l’idée suivante :  circulez il n’y a rien à voir.

Page 291 :

Note sur la vaccination

A propos du vaccin contre la variole de Jenner en 1796: Les facultés, l’église, le pape s’opposèrent violemment à la vaccination, mais Georges III, Louis XVI, et Napoléon et le roi de Rome l’imposèrent et la variole à aujourd’hui disparu.

Ouah… c’est tout. Nous rappelons à Philippe Even que selon le rapport de l’OMS, la variole n’a été éradiquée que dans les années 1970, soit plus de 200 ans après cette soit disant découverte du vaccin contre la variole. De plus, selon le rapport d’éradication de la variole, la conclusion est la suivante : Les stratégies de vaccination de masse échouèrent la plupart du temps. Les stratégies de surveillance et de mise en quarantaine furent couronnées de succès.

La variole n’a pas été éradiquée par la vaccination de masse, mais par le bon sens : surveillance, mise en quarantaine rapide, et amélioration des conditions d’hygiènes.

ALISGIF - 434 octets L’éradication de la variole

OMSGIF - 434 octets Smallpox and its Eradication

 

Page 315 :  les bras nous en tombent tant l’affirmation est fausse et révèle une volonté d’occulté le sujet.

beaucoup de Français s’élèvent contre les risques largement imaginaires et les résultats soit disant incertains de la vaccination, aux bases 100 fois démontrées scientifiquement et prouvées cliniquement, depuis un siècle que les vaccinations ont rayé de la carte poliomyélite, variole, rage, tétanos, rougeole, coqueluche, diphtérie etc, et protéger des milliard de personnes de l’hépatite B et partiellement de la grippe à pneumocoque.

Nous nous posons en faux quant à cette affirmation de Even et Debré. La plupart des maladies qui ont effectivement disparues ne sont pas imputables aux vaccins (2). C’est ce qu’on voudrait nous faire croire. Nous venons de cité la variole dont le rapport de l’OMS reconnait que son éradication n’est pas causé par les campagnes de vaccination. Mais nous pouvons aussi cité la tuberculose qui fut soignée non pas grâce au vaccin, mais grâce à la découverte des antibiotiques et à une meilleure nutrition. Le vaccin BCG anti tuberculose n’est plus obligatoire en France en raison de son inefficacité et de sa dangerosité.

 

Enfin, les nombreuses maladies de l’enfance n’ont pas reculé avec les vaccins, mais surtout avec le recul des mauvaises conditions d’hygiènes et de nutrition élémentaire.

Rappelons a Mr Even que la Peste, la scarlatine, la lèpre, la syphilis,… et bien d’autres maladies ont disparues sans que l’on ai mi au point le moindre vaccin. En réalité, la plupart des maladies qui ont disparues depuis 2000 ans sont imputables à de meilleures conditions d’hygiène et de nutrition (Déficit en vitamine C = Scorbut, déficit en vitamine B1 = Béribéri).  L’accès à l’eau potable est un élément clef de la santé mondiale. C’est d’ailleurs une des raisons qui explique que des maladies présentent en Afrique ne le sont pas dans les pays d’Europe malgré l’absence de vaccins (Paludisme).

 

Une question nous taraude l’esprit. Comment un livre de 900 pages sensé dénoncer les médicaments dangereux et inutiles peut il ignorer les vaccins ??? Est ce un sujet que Mr Even et Mr Debré ne connaissent pas ? Nous en doutons fortement, car Mr Débré (député UMP par ailleurs) avait tenus les propos suivant :

Invité sur Europe 1 mardi, Bernard Debré a estimé qu’il y avait eu « une escroquerie intellectuelle » sur le vaccin contre la grippe H1N1. « Cette grippe n’était pas plus dangereuse que les autres », a-t-il ajouté. Pour le député UMP, qui est aussi médecin, la baisse des vaccination observée récemment est « la conséquence d’une hyper-médiatisation et d’un mensonge d’Etat ». « Je n’ai jamais été opposé au vaccin H1N1 », a cependant déclaré Bernard Debré, qui a précisé s’être lui-même fait vacciner.

Mr Debré co auteur affirme ne pas être opposé aux vaccins, mais il dénonce un mensonge d’Etat…. Tout cela n’a pas de sens, car en plus il prétend s’être fait vacciner alors qu’il affirme que c’est une gripette. Nous trouvons ces propos incohérents et révélateur d’une part de tabou et d’incompétence sur ce sujet.

 

Pour nous ce livre est incomplet et occulte volontairement le sujet des vaccins sous la pression de l’industrie pharmaceutique, des politiques. Il s’agit de préserver un des fleurons du capitalisme qu’est l’industrie pharmaceutique et leur vaccins qui sont les seuls médicaments qu’on peut fourguer à tous le monde, et en particulier aux personnes en bonne santé qui échappent aux marchés.

Imaginez le tollé que serait une révélation médiatique de l’inefficacité des vaccins assortie à la mise en lumière de ces danger pour la santé !!! Dénoncer le vioox ou le médiator qui ne concerne que 1 ou 2 % de la population adulte aura beaucoup moins de répercussions que de dénoncer les vaccins qui concernent 100 % de la population depuis des décennies. Cela est aussi compliquer que de mettre publiquement sur la table les incohérence de la version officielles du 11 septembre. 

Il y a clairement des sujets que le pouvoir oligarchique ne veut pas voir apparaître en pleine lumière car cela entraînerait un effondrement de tout le système oligarchique qui nous dirige, cela conduirait à un état de réflexion profond, a un désir profond de changement, et une véritable évolution de nos sociétés. C’est à cela que nous (nous les bloggeurs dissidents)  travaillons par notre travail de ré information

Nous allons envoyé un message à Mr Debré et Even sur leur blog, mais nous doutons qu’ils nous répondent. Nous avons déjà contacté l’institut Pasteur à plusieurs reprise en posant des questions dérangeantes, nous n’avons eu aucune réponse.

 

Autre vidéo interview de Philippe Even à découvrir :


Parlons Net Philippe Even par FranceInfo

 


Philippe Even et l’industrie pharmaceutique par RegisDanse

http://www.dailymotion.com/video/xg1juc_professeur-philippe-even_news

Référence :

(1) : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/114000141/0000.pdf

(2) http://www.info-vaccination.be/?Les-epidemies-ont-disparu-grace-aux-vaccins

Updated: 28 novembre 2014 — 12 h 45 min

4 Comments

Add a Comment
  1. Je vous invite à réviser votre article qui comporte d’assez nombreuses fautes, dès le titre d’ailleurs:
    Philippe Even oubli de parler…
    attention aux « maladies disparues… imputables aux vaccins »
    Merci pour vos lecteurs.

    1. Oups, merci pour la correction du titre

  2. Je suis sûre qu’il réparera cela en écrivant un autre livre. D’un autre côté il y a des tas de livres concernant les vaccins, notament ceux de Sylvie Simon

    1. Bonjour Docteur.
      Je suis content de votre visite.

      J’espère aussi, mais j’ai vraiment un doute. Je pense Mr Even est conscient que les vaccins ne sont pas ce miracle qu’on nous raconte, mais en parler revient à lever un tabou aussi grand que de prendre position sur les attentats du 11 septembre (Bigard en a fait les frais). Pour avoir droit de citer dans les médias, il faut montrer patte blanche et ne pas dépasser certaines limites.
      J’ai cherché des interview ou Mr Even parle des vaccins, je n’ai pas trouvé. Je pense qu’il sait que ce sujet est sensible car ne concerne pas que 2 ou 3 % de la population qui prend du Vioox, mais 100 % de la population qu’on vaccine d’office dès la naissance.
      Quant à Mr Debré, il est clairement dans le sens du vent et prône la vaccination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Info-resistance © 2014 Frontier Theme