Nicolas Demorand, catégorie bouledogue de garde dans le journal Libération…

Nous savons que les journalistes « STAR » comme Demorand sont des « chiens de garde » du système politique, capitaliste, mondialiste en place. Ils sont là uniquement parce qu’il défendent spontanément sans qu’on leur demande (directement) un système médiatico politique en place. Demorand est le genre de journaliste dont ses patrons savent qu’il fera office de bon gardien de l’ordre établi car son intellect est parfaitement lobotomisé pour cela. Les actionnaires de Libération place à sa tête un journaliste qu’ils ont sélectionné pour son incapacité à remettre en cause en profondeur le système politique, l’Union Européenne, les banques, la démocratie, le capitalisme….  Soit le journaliste est corrompue intellectuellement par son salaire, la prestance de son poste, soit il est naturellement incompétent. Demorand est un spécialiste des interviews inquisitoires contre tous ce qui se qui bouscule l’ordre établi. On sent que ce bonhomme à la dégaine de bouledogue est là pour défendre les intérêts des puissants qui l’embauche. Cela saute au yeux dès qu’on a pris l’habitude de prendre du recul et d’avoir un peu de sens critique à l’égard des journalistes. D’ailleurs qui détient le journal Libération et dont Demorand à la charge ? Parmi les gros actionnaires il y a les Banquiers Rothschild, vous savez cette famille qui avait utilisé un de ses agents pour faire passer en douce la lois du 3 janvier 1973 sur la création monétaire. Et on trouve aussi un certain Bernard Henry Levy parmi des défenseur de ce journal.

Principaux actionnaire (1) 5,8 M€ Edouard de Rothschild (Holding Financier Jean Goujon) 5,0 M€ Carlo Caracciolo, à titre personnel (co-fondateur de La Repubblica) 1,5 M€ Pathé 1,2 M€ Mediascap, société du groupe de La Libre Belgique – La Dernière Heure 1,2 M€ d’une dizaine d’investisseurs à titre personnel parmi lesquels Pierre Bergé, André Rousselet, Bernard Henri Lévy, Henri Seydoux 0,3 M€ Suez

Et depuis que le gros bouledogue de garde Demorand est à la tête de ce journal, les salariés dénoncent pêle-mêle « des Unes racoleuses qui tantôt défigurent Libération »« un traitement éditorial partisan en matière politique, qui semble inféoder le journal au PS » ou encore « la mise à l’écart de continents entiers du journal, comme le social, l’environnement, l’immigration. » La gestion des équipes est aussi en cause, avec « des embauches de cadres répondant à une logique discrétionnaire » ou encore la « précarisation » des journalistes pigistes. L’équipe deLibération fait état d’un « grand malaise, qui tient d’abord au sentiment d’être dépossédée du journal ». En outre, elle dénonce « l’attitude autoritaire et arrogante de la direction »(2) (3)

En réalité seulement 8 % des gens affirment : certainement voter Le Pen dans ce sondage.

Demorand avoue avoir publié à la Une des tribunes de François Hollande, mais pas de Philippe Poutou. Il ose dire que des gens qui affirment : probablement ne pas voter Le Pen font parti de ces gens qui n’excueraient pas de voter Le Pen… et en profite pour faire un gros titre racoleur : 30% des électeurs n’excluraient pas de voter pour LE PEN. Voilà le genre d’articles qui sert à 2 choses : inciter les gens aux votes utiles pour le PS, et contribue à renforcer le FN en laissant entendre que si finalement si tant de gens peuvent voter pour Le Pen c’est qu’elle n’est pas si mal… et le tout sans évoquer le fond de son programme.

 

Demorand en image pour vous faire une idée.

Voici un extrait produit par Pierre Carles : Voir le film complet dès jeudi 19 avril ici :

Demorand Grenoble – Etats Généraux Liberation par pierrecarlesorg

 


Mélenchon vs Demorand, demeurant ou demeuré par Ali_La_Pointe

 

réf :

(1) : http://www.liberation.fr/societe/010118261-de-nouveaux-actionnaires-pour-liberation

(2) : http://www.ozap.com/actu/nicolas-demorand-une-nouvelle-fois-fortement-conteste-a-la-tete-de-liberation/440223

(3) : L’équipe deLibération fait état d’un « grand malaise, qui tient d’abord au sentiment d’être dépossédée du journal ». En outre, elle dénonce « l’attitude autoritaire et arrogante de la direction »

Updated: 8 juin 2012 — 13 h 43 min

1 Comment

Add a Comment
  1. Nicolas Demorand, pas François.
    Sinon, ok sur le reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Info-resistance © 2014 Frontier Theme