Mélenchon et Front de Gauche : c’est quoi cette 6ème République de pacotille !

Dimanche 18 mars le FRONT de GAUCHE réussi à rassembler 120.000 personnes sur la place de la Bastille. C’est bien plus que ne le font les meetings du PS et de l’UMP… et cela fait des semaines que le Front de Gauche bat le terrain sur des Meetings qui en semaine rassemblent 2500 à 10000 personnes. A tel point qu’un trader à dit  » jusqu’a maintenant cela allait bien, mais depuis le 18 mars il y a un problème ».

Une des revendications forte attire notre attention, c’est la 6ème république. Est ce un gadget ? Sommes nous dans une mauvaise série de république comme avec la sortie du film 2,3,4,5… ?

Le Front de Gauche estime à juste titre que la démocratie est bafouée par une monarchie présidentielle et une Europe qui a aspirée la souveraineté du peuple. (80% des lois en France sont dictées par l’Europe par les commissaires non élus). De plus au parlement UE on découvre que dans 97 % des  cas l’UMP, le PS et le MODEM vote de la même manière… bref, ou est l’alternative ?

Quelles sont les aspirations de la 6ème république ? Et quelle sont les limites que le Front de Gauche n’ose pas franchir ? Nous sommes bien sur très favorable à cette 6ème république, très favorable à la convocation d’une assemblée constituante pour organiser une nouvelle forme de démocratie… mais il y a un mais….

 

Si Mélenchon est élue, il veut convoquer une assemblée constituante qui est chargée de rédiger une nouvelle constitution. Cette constitution que certain nous présente comme le texte qui organise le pouvoir est en fait, ce qui doit limiter le pouvoir des élus et protège le peuple des abus de pouvoir. Par exemple, les élus parlementaires ont rédigés une constitution qui les protègent avec une immunité parlementaire, si bien qu’un Président qui trempe dans la vente d’arme illicite ne peut même pas être entendu par la justice. Ou encore les parlementaires se donnent des salaires mirobolant, se donnent le droit de cumuler les mandats… La constitution empêche le peuple d’abroger une loi, elle s’oppose à la proportionnelle dans l’assemblée des députés etc… Bref, le problème majeur, c’est que les élus ne devrait pas rédiger la constitution, car ils vont créer un système qui les protège, les maintient au pouvoir, les rend indispensable, cumulard etc…

Pour cela Mélenchon voudrait convoquer une assemblée constituante avec l’election de parlementaires qui ne sont pas déjà élus et qui seront chargés de rédiger le texte. C’est justement là que nous ne sommes pas d’accord. En effet, qui va se présenter à ces élections si ce n’est des membre encarté à l’UMP, PS, MODEM, EELV, FDG etc…. ? Cela revient encore à confier aux partis politiques le devoir d’écrire la constitution. Or, c’est au peuple d’écrire la constitution. Les élus, les bureaucrates des allées du pouvoir, les encartés politique vont rédigés une constitution qui va dans le sens des partis politiques.

CE N’EST PAS AUX POLITICIENS DE RÉDIGER LA CONSTITUTION DE NOTRE RÉPUBLIQUE. C’EST AU PEUPLE. LA CONSTITUTION SERT A PROTÉGER LE PEUPLE DES ABUS DE POUVOIR, A LIMITER NOTRE IMPUISSANCE POLITIQUE, A EMPÊCHER LES ELUS DE PRENDRE DES DÉCISIONS SANS NOUS CONCERTER.

Exemple concrèt qui illustre notre impuissance politique anti démocratique :

  • Regarder en 2007 : Sarkozy est président, mais pendant son mandat il a fait des choses sans nous consulter qui n’etait pas prevue (il a aussi fait parfois le contraire). Mais la crise de 2008, fut un événement ou le pouvoir s’est passé de nous. Au lieu de préter des milliards aux entreprises il a prêté des milliards aux banques. Etiez vous d’accord pour cela ? Non, à moins de n’avoir rien compris au processus de création monétaire, personne ne peux accepter qu’on mettent sur la table 70 milliards venu de nul part en quelques minutes. Le peuple aurait préféré qu’ont soutiennent l’économie locale, qu’on rachète les banques qui ont coulées pour 1 € symbolique afin de les nationaliser.
  • Ou lors des évènements en Libye, étiez vous d’accord pour qu’on envoi l’armée Française (avec un uniforme de l’OTAN) tué 40.000 à 50.000 personnes, détruire des villes entières, fournir des armes aux rebelles…. D’autant plus que rapidement nous avons eu la preuve qu’il s’agissait d’un média mensonge, d’une fausse révolution et que même la courre pénale internationale n’a pas reconnu les preuves sur les crimes de Kadhafi, ni le bombardement des civiles, ni les mercenaires que Kadafhi aurait embauché…. rien que dale. La CPI parle « de motif raisonnable de croire » que le régime aurait tué, emprisonné, blessé des centaines de personnes sans préciser s’il s’agit de civils, de terroristes fanatiques qui attaquent les prisons et les dépots d’armes etc… ont est loin des bombardements de civiles et 6000 morts qu’aucune ONG sur place n’a pu constaté.
  • Etiez vous d’accord pour repousser l’age de la retraite ? Non
  • Etiez vous d’accord pour prolonger la durée d’exploitation des centrales nucléaires arrivé en fin de vie ? Non
  • Etiez vous d’accord pour que le président augmente son salaire de 5000 à 17000 € alors qu’il nous demande des sacrifices ? Non
  • Au niveau communal, avez vous voté le rond point à 500.000 € devant chez vous, ou la subvention du club de Foot locale, la construction d’un énième supermarché qui asphyxie les commerces de proximité ? Non, encore non… nous ne sommes pas en démocratie.
Bref, notre impuissance politique est écrite dans la constitution, nous n’avons aucun moyen d’intervenir sur la politique des élus. Les pétitions ne servent à rien, même si 5 millions de personnes la signe, elle atterri sur un bureau, les députés examinent et classe la requête sans suite. 

Les solutions pour nous protéger :

En Suisse, les communes sont parfois gérées par démocratie directe, tous le monde se rassemble sur la place du village et vote à main lever les décisions de la vie communale. Et lorsqu’il y a trop de monde pour mettre en place la démocratie directe, les personnes chargés de proposer la politique communale ont voulu instituer l’election d’un conseil municipale. Ce qui provoqua la colère des habitants qui refusèrent de transférer leur droit de participer directement à la démocratie.

Un compromis qui fut donc proposé et ce fut le référendum révocatoire. Ainsi, les habitants de la commune pouvait à partir d’une pétition qui rassemble 10 % des votants, demander à révoquer une décision et à la soumettre au référendum. Voilà, donc le démocratie 2.0 qui est en vigueur dans certains cantons Suisse, et même dans certains pays comme le Vénézuella que la médiacratie ose nous présenter comme une dictature.

Cette solution fait partie des solutions proposées par le Front de Gauche dans le cas d’une assemblée constituante… mais pour quelle soit possible, encore faut il que les élus nouveaux chargés de rédiger cette constitution accepte d’incorporer le référendum révocatoire !!!!

Bref, le problème qui se pose à la démocratie est qu’il n’est pas possible de mettre en place la démocratie directe quand on est nombreux. Ce qui est bien sur un argument faux qui sert aux élus, aux partis politiques soutenue par les lobbys et pour garder le pouvoir.

Dans la plupart des villes la démocratie directe est possible, le référendum révocatoire est possible, mais surtout, il y a une solution qui permet de dépasser le fait qu’on est trop nombreux. Oui il y en a une, c’est le TIRAGE AU SORT que prône Etienne Chouard et François Amanrich.

Oui, le tirage au sort de citoyens chargés de valider les lois et décisions parlementaires est l’arme ultime qui nous protège des abus de pouvoir. Imaginer que chaque loi, décret, décision ne puissent entrer en application si elle n’est pas validé par d’une part les députés élus et d’autres part l’assemblée de citoyen tiré au sort…. oui, avec le tirage au sort nous n’aurions pas subi la retraite à 65 ans, pas du faire des sacrifices sur la santé, voir se développer des centrales nucléaires, etc…

Etienne Chouard à Nice part 4/6 par what_s Conclusion :  

Oui, nous sommes d’accord avec la nécessité d’une 6ème république, avec l’assemblée constituante, le référendum révocatoire, la démocratie directe. Toutefois, nous pensons que la position du Front de Gauche ne va pas assez loin car il n’intègre pas le peuple dans la rédaction de la constitution, qu’il ne prévoit pas le tirage au sort.  Il n’y a que 2 candidats qui parle de 6ème république : Mélenchon et Poutou. Les autres ne veulent pas toucher au système, et certains candidats ne rêvent que de renforcer leur pouvoir, c’est le cas du FN et de l’UMP.

Si la démocratie existe, c’est à dose homéopathique. Nous refusons d’appeler démocratie notre modèle basé sur l’élection d’un candidat élu sur la base de la publicité mensongère pour vendre à tout prix, et auquel on donne un carnet de chèque en blanc.

Historiquement, l’objectif de la révolution française n’a jamais été de créer une vraie démocratie et de donner le pouvoir au peuple. Mais il fallait faire croire au peuple qu’il était libre de choisir le meilleur.

Les bases d’une démocratie apparaissent avec : 

  • le non cumul des mandats
  • l’amateurisme politique
  • éligibilité unique (interdit de se représenter une seconde fois)
  • Référendum d’initiative populaire (disons avec pétition de 1 million de personnes)
  • Référendum révocatoire des élus
  • Référendum systematique pour les grandes questions de société
  • Interdiction aux élus de toucher a la constitution
  • Tirage au sort de citoyens lambda pour une assemblée constituante
  • Tirage au sort de citoyens lambda pour une assemblée de controle des élus (qui remplacerait le sénat et qui participerait a la législation avec l assemblée de député élus)

Bref, rien de tous cela n’est insurmontable…..si par un miracle le Front de Gauche prenait le pouvoir… nous devrons veiller à ce que la constitution n’écarte pas le peuple… Espérons que Mr Mélenchon lisent ces lignes…. elles sont essentielles pour un révolutionnaire pacifique, et une telle démocratie avec le tirage au sort nous protégerai durablement de l’oligarchie et des abus de pouvoir. Mais nous doutons fort que Mélenchon accepte d’impliquer le peuple dans la constitution, lui le petit fils de Franc Maçon colonialiste, fils de Franc Maçon et Franc Maçon lui même à une vision idéologique élitiste de la république. Pour Mélenchon, le siècle des lumières est formidable, ces philosophes sont ces modèles. Mais en réalité ces modèles ne sont pas du tout des démocrates, ce sont des escrocs intellectuelles qui ont programmés dès le départ l’impuissance du peuple. Je doute que Mélenchon soit à ce point un humaniste défendant les petites gens.

 

Updated: 5 janvier 2014 — 23 h 16 min

6 Comments

Add a Comment
  1. Merci pour cet article lumineux…

  2. Bonjour,
    Je souhaite d’abord dire que je n’aime pas François Hollande, je n’ai pas voté pour lui mais je souhaite simplement dire que critiquer, c’est bien, mais donner des alternative, c’est mieux. Je m’explique : Vous dites que vous n’êtes pas d’accord avec le fait de repousser la fermeture des centrales nucléaires. Je suis d’accord avec vous mais quelle solution pérenne et économiquement supportable pour la population proposez vous ? Vous dites que vous n’êtes pas d’accord avec l’allongement du temps de travail pour le maintien des retraites. C’est bien, mais si on ne fait rien, plus personne ne touchera quoi que ce soit à sa retraite sauf ceux qui ont bien gagné leur vie et qui auront mis de l’argent de côté. Alors qu’est ce qu’on fait. On attend d’être dans le mûr comme la Grèce ?
    Vous évoquez le cas de la suisse. C’est juste mais pas complet. Les habitants des cantons peuvent proposer des lois s’il rassemble un certain nombre de signature mais ce sera toujours le pouvoir en place qui le votera. Donc ne dites pas n’importe quoi.

    1. Ce que je propose, c’est qu’on arrête de payer les intérêts aux banques, que le peuples soit au pouvoir en procédant au tirage au sort d’une chambre de citoyen qui avalise toutes les décisions.

      Je pense que vous n’avez pas pris le temps de parcourir le blog, et notamment vous devez voir le documentaire qui s’appel argent dette et qui montre que les dettes n’existe pas, elles sont artificielles.
      Ensuite, il faut réfléchir à un vrai modèle de démocratie, et sur ce sujet vous devez vous pencher sur les réflexion et conférence d’Etienne Chouard.
      Le modèle suisse est loin d’être parfait, mais il est moins pire, et il est bien insuffisant, il se dégrade d’année en année.

      Enfin, dites vous bien, qu’on sera dans le mur comme la grèce, qu’elle que soit les économie et sacrifices que nous ferons, nous y viendrons. tant que nous n’aurons mi dehors les banques privés qui gouvernent l’économie mondiales, notre tour viendra…

      Idem pour l’énergie, il est parfaitement viable de vivre sans l’énergie nucléaire et d’en sortir en peu de temps. CF scénario négawatt pour exemple parmi d’autres.

  3. je suis d’accord pour que la cinquieme laisse la place à la sixieme republique mais pas pour faire les memes choses et laisser l;elu faire ce qu’il veut
    il faut que cette nouvelle republique donne la vraie voix au peuple
    une vraie voix et non un simulacre de demaocratie qu’est le suffrage universel
    on vote pour un president de la republique et non pour le chef du gouvernement où est la democratie?
    le nouvel elu qui a fait des promesses avant son election et qui ne les assume pas on devrait avoir le droit de le revoquer
    un employe qui ne donne pas satisfaction il est viré eh bien faisons de meme pour nos elus quelqu’ils soient

  4. Je sympatise à vos propositions mais la pauvreté de votre ortographe me fait craindre que la pauvreté de votre culture politique ne soit du même niveau.
    Desolé

    1. Méfiez vous des apparences, les batisseurs de menhirs et dolmen semblaient avoir poser des pierres au hasard, mais la réalité est qu’ils avaient une connaissances extraordinaire de leur environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Info-resistance © 2014 Frontier Theme