CIRCUS POLITICUS, enfin un journaliste d’investigation qui rappel le putch démocratique

9782226238597.gif

Hier soir 31 janvier à 22h47, le journal de Soir 3 avec Patricia Loison invite Christophe Deloire, directeur du Centre de formation des journalistes, et Christophe Dubois qui viennent après une enquête de fond de sortir un livre étonnant, iconoclaste dans ce monde de connivence entre politique industrie lobbys et médias.

Ce livre doit être fort peu au goût de ces oligarchies il expose une réalité terrible celle d’une Europe fasciste « ce mot est un euphémisme face au fonctionnement de l’UE où des commissaires non élus travaillant parfois pour des banques dont la fameuse Goldman Sachs prennent les décisions sans être les représentants du peuple » ,un monde dirigé par des clubs privés, la finance a mis son plan à exécution, il y a eu un putsch de la part de gens qui ont décidé d’être au-dessus du système démocratique.

Il était temps, depuis le temps que les internautes lanceurs d’alertes répètent inlassablement l’existence du groupe Bilderberg, de la Commission Trilatérale, du CFR, de l’Européen Round Table etc…. et en France du club Le Siècle…. Les médias font semblants de ne pas être au courant. Voyez ci dessous sur le plateau de C dans l’Air, pas un seul des invités ne connait l’existence de ce groupe… soit ils se foutent de nous, soit ils sont incompétent, ou peut être les 2….

D’après les auteurs de ce livre tout commence par l’histoire d’un certain David Rockfeller (banquier, pétrolier, industrie pharmaceutique…) dont l’objectif était de mettre la finance au pouvoir de s’approprier le pouvoir monétaire et financier, et de mettre en place une crise au niveau mondial pour faire accepter aux peuples le nouvel ordre mondial.

Dans un dernier discours prophétique datant du 17 Janvier 1961, le président Dwight Eisenhower avait averti les Américains que le lobby militaro-industriel pourrait faire planer un jour une menace sur la liberté et la démocratie.

Le dernier président des états unis libre avait raison de chercher à avertir les peuples, nous vivons une ère où la stratégie de choc, les manipulations mentales, l’usage du fichage des citoyens, les armes silencieuses ainsi de suite vont mettre en place un monde qui l’air de rien est le monde dont rêve des hommes non élus par les peuples et qui gouvernent le monde dans tous les domaines.

Ce livre qui est un travail d’investigation tant attendu qui nous expose une terrible la destruction de la démocratie sur un ton tranquille l’air de rien, des clubs de Rome et autres commissions, voir des groupes comme Bilderberg fondé par en 1954 à l’Hôtel Bilderberg à Osterbeek à l’invitation du Prince Bernhard des Pays-Bas, co-fondateur du Groupe avec David Rockefeller dirigent le monde en le destrusant morceau par morceau pour le bien être d’une hyper minorité completement psychotique dont l’un est bien entendu Kissinger.

Ces groupes ont littéralement neutralisé la démocratie pour imposer leurs visions du monde. Et c’est là que nous constatons que la propagande des médias, la majorité des journalistes  connaissent l’existence de ces groupes et le hold up de la démocratie qui a eu lieu et aucun d’eux jusqu’à présent n’a fait d’investigation traitant de « complotistes », ceux qui tentèrent d’alerter le monde de la présence d’un plan dont le but est clairement la décapitation du système démocratique à travers la mise en place du désordre économique, cela amenant à vous faire croire que vous n’avez que le choix d’être pauvre surveillé, zombifiés à travers l’usage de diverses drogues vendus par les big pharmas etc…

Voir l’image de l’orgnigramme en grand sur ce blog et sur ce site on peut y trouver toutes les organisations qui dirigent le monde, des gens non élus comme les commissaires européens dont certains travaillèrent pour la fameuse banque Goldmann and Sachs.

Bon, nous ne sommes pas sur qu’il y ait un gouvernement mondiale sous le Bilderberg. Historiquement le Bilderberg est une organisation de lobby anti communisme sous controle de l’OTAN. Il s’agissait de démonter l’idéologie communiste au profit de l’idéologie capitalisme et libéralisme. Ce club privée qui se réunit une fois par an ne peut pas gouverner seul, c’est surtout une solidarité d’intérêt et de corporation qui dirige le monde. Toutes sortes de professions et de politiciens se serrent les coudes pour maintenir le système monétariste, le capitalisme, le mythe de la croissance infinie et de la démocratie. Ces gens là qui constituent l’oligarchie n’ont pas besoin de se rencontrer tous les 4 matins, ils savent ce qu’ils ont à faire.

On peut encore nier la réalité, croire que la démocratie ne mérite pas que l’on se batte pour elle, accepter d’être des soumis à un plan plus que machiavélique, on peut se dire que les indignés ont tort et qu’il faut accepter ce que les autorités affirment et plier les genoux devant leurs propagandes dont l’ampleur est si grande que peu d’entre s’en rendent comptent, et pourtant leurs guerres, leurs crises financières sont leurs décisions, pourtant ils font des recherches sur la manipulation mentale des peuples depuis les années 50, pourtant ils paupérisent l’éducation, le savoir, et mettent en place tout ce qui favorise un état léthargique.

Si nous acceptons cette propagande consistant à sabrer les emplois,  et la stratégie de choc, nous sommes juste mort nous deviendrons leurs jouets et ils ont à leurs bottes toutes les institutions, d’ailleurs si internet est pour eux la bête à tuer c’est justement quelque chose qu’ils ne contrôlent pas entièrement mais ils feront tout absolument tout pour avoir le 8eme continent sous leurs coupes aussi…

En bonus on peut voir que même les employés de la Goldman était au courant de l’arrivée imminente d’une crise financière, ils savaient et nos politiques sont totalement soumis aux diktats de groupes qui ne devraient même pas exister et pourtant ils sont là et ils ont le contrôle total de l’économie, et bien plus… il suffit de voir ce qu’est l’institut tavistock en realité…et vous verrez que ce qu’ils veulent faire de l’humanité est à l’image de l’idéologie nazie.

 

A quelques mois de l’élection présidentielle de 2012, les Français sont saisis d’angoisse à l’idée que la fête électorale débouchera sur une gueule de bois. La crise aidant, la politique se révèle un théâtre d’ombres où les signes du pouvoir servent surtout à masquer l’impuissance. Qui gouverne ? Qui décide ? Circus politicus révèle les dessous d’un véritable « putsch démocratique », une tentative de neutralisation du suffrage universel par une superclasse qui oriente la décision publique. Il montre comment le Pouvoir a capitulé devant les puissances financières. Il dévoile les stratégies de double discours et d’hypocrisie française entre Paris et Bruxelles. Histoires, anecdotes, preuves, documents… tout dans ce livre tend à démontrer que les Indignés ont raison de réclamer une « vraie démocratie » ! Entrons dans ce Circus politicus où le peuple est jugé dangereux et la démocratie archaïque. Nous voici dans les réunions ultra secrètes des Conseils européens où tout se joue, dans les coulisses, dans de mystérieux clubs d’influence où les banquiers américains expliquent la vie à nos politiques, dans les officines et les bureaux d’agents secrets… La France est sous la tutelle d’un pouvoir aveugle. La souveraineté, nationale ou européenne, n’est plus qu’une image pieuse entretenue par des « idiots utiles ». Une enquête inédite, iconoclaste qui fait surgir une réalité qu’il vaudrait mieux affronter plutôt que de la nier. Christophe Deloire est directeur du Centre de formation des journalistes (CFJ), ancien journaliste d’investigation au Point.

 

Source :

Médiapart

Le FNAC

France 3 Soir 3 31/01/12

4 Comments

Add a Comment
  1. Dommage, cet article est bourré de fautes d’orthographe.

    1. Bonjour…. hélas, ce n’est pas mon métier de faire ce travail de journalisme, j’ai d’autres choses à faire de de passer mes journées à relire pour chercher les fautes… car après tout si vous lisez les communiqués de l’Elysée vous en verrez aussi des fautes d’orthographe.

      Si vous voulez corriger les fautes, faite une copie du texte, corriger le, mettez en commentaires, je le metterais à jour.

      Désolé, je ne ne peux pas tout faire, les bonnes ames sont bienvenue pour corriger les fautes d’orthographe qui repose sur une science abstraite, sans cohérence ni bon sens.

      Le fond importe plus que la forme.

      Merci

  2. Sans oublier la mise en garde de J.F. Kennedy à propos des banksters, des sociétés secrètes et autres timbrés sionistes.

    http://www.youtube.com/watch?v=_GYx3y34ELY

    1. Bonjour.

      Hélas, cette vidéo qui fait référence à un vrai discours de Kennedy est une manipulation bien ficelé. En effet, Kennedy parle bien de société secrète qui influente, mais si on regarde son discours en entier, et pas seulement l’extrait proposé sur le net, on s’aperçoit qu’il parle des services secret russe, communistes, et de la guerre froide. Ce dicours traite en réalité du bloc de l’est que Kennedy tente de diaboliser.
      J’avoue que je me suis fait avoir la première fois, mais en essayant de vérifier l’information, la source originale dans son contexte, je me suis aperçu que la vrai signification de ces propos est différente de ce qu’on nous laisse entendre.
      Le vrai discours en intégrale est disponible dans les archives et à sa lecture, on obtient pas tout à fait l’effet initiale : http://archive.org/search.php?query=date:1961-04-27

      Cet extrait de Kennedy qu’on trouve sur le net est un 1/2 faux, on peut interpréter un peu comme on veut ses phrases lorsqu’on lit tous le discour. Je pense que ce discours ne consitue pas une preuve de l’influence des sociétés secrètes. Il y a plein d’autres preuves de l’influence des sociétés non gouvernementale.

      Pour Kennedy, la ou un doute demeure, c’est que son assassinat permis d’enterrer un projet de loi qui devait couper l’herbe sous le pied des banquiers centraux de la FED. C’est à mon avis une raison essentielle de l’attentat, même le film JFK n’ose pas évoquer ce décret du 4 juin 1963 qui fut annulé après l’assassinat de Kennedy. http://www.john-f-kennedy.net/executiveorder11110.htm

      Même Lincoln à subit le même sort en lançant une monnaie émise par le gouvernement et non par les banques privées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Info-resistance © 2014 Frontier Theme