Les chiffres officiels du chomage que les médias ne savent pas lire

Si vous écoutez les médias parler du chômage en France, on nous parle de 10 % de chômeurs…. Or les chiffres exactes sont : 4 510 000 personnes sont inscrites sur les listes de Pole Emploi, dont 2 844 000 personnes sans emplois et le reste en temps partiel CDI.

Bref si on rapporte ce chiffre aux nombres de personnes actives, on obtient 16 % de personnes actives en situation de chômage complet et ou partiel, et non pas 10 %

 

Evolution

Soit depuis 2007 (en 4 ans) une augmentation de 35% du nombre de personnes inscrites à Pole Emploi depuis 2007.

Perspective en gardant le même cap

A raison d’une croissance du chomage de 8.5 % par an comme c’est le cas depuis 2007, nous aurons pour les 5 prochaines années  6 781 000 personnes fin 2016 soit  24 % de la population active qui sera inscrite sur les listes de Pole Emploi en 2016.

Les chiffres qu’on ne dit pas à la télé ou à la radio

284 700 RADIATIONS en DECEMBRE juste pour :

  • défaut actualisation 192 200 – 3,4 % ( – 0,6 % sur 1 an )
  • radiation administrative (punis) 40 900 + 13,6 % ( – 11,3 % sur 1 an ).
  • mystérieuse rubrique « autre cas » 51 600 – 4,1 % ( – 7,4 % sur 1 an )
  • Les radiations pour maladie, maternité, retraite 34 600 stable ( – 10,8 % sur 1 an ) 7,5 % des sorties totales
  • Les radiations pour entrée en stage 37 700 + 19,3 % ( + 12,9 % sur 1 an ) 8,2 % des sorties totales
A noter que 50,4 % des demandeurs d’emploi inscrits, ne sont aucunement indemnisés, ni par les Assedics, ni par la solidarité nationale (RSA ou ASS). Alors quand on nous dit que les chômeurs coûtent cher, on ne nous dit jamais qu’un sur deux seulement touche une aide financière.
  • Seuls 39% des 55 ans et +, sont encore en activité
  • Seuls 32% des 16/24 ans sont en activité en France

8,5 MILLIONS de demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres intermittents, ce qui correspond à un taux de demandeurs d’emploi, de 25% à 30% environs de la population en age de travailler ( entre 16 et 67 ans )

 

Remarque sur les cause structurelle du chomage :

Au passage, je vous rappel mes amis (es) que le chômage est l’arme du capitalisme pour réduire ces charges salariales, augmenter ces profits, et qu’a chaque fois que la BCE augmente le taux d’intérêt directeur et qu’elle lutte contre l’inflation des salaires elle crée de facto les conditions de chômage de masse. Finalement pour les grandes entreprises capitalistes, le but n’est pas vendre des produits à tous le monde, mais de vendre le plus cher possible aux nombres de personnes assez riches. D’ailleurs savez vous dans quel secteur l’inflation est la plus forte ???? Dans les produits de luxe.

Plus il y a de chômage et plus il devient difficile d’exiger des salaires décents car le patronnat s’en fiche, il trouvera bien quelqu’un pour vous remplacer si vous ralez.

Source officielle Pole Emploi :

http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-Halst54.pdf

 

Updated: 26 décembre 2011 — 22 h 17 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Info-resistance © 2014 Frontier Theme