Sortie du nucléaire en France : les patrons de l’énergie font de la propagande

Le journal les échos publie un article à 2 francs six sous de propagande pro nucléaire en utilisant la terreur du porte monnaie. Mensonge, propagande, raccourci intellectuel…

Rappelons déjà à qui appartient les Echos. Il appartient à Bernard Arnaut, patron de LVMH, spécialiste du luxe, et homme le plus riche de France. Pour rappel, Bernard Arnaut est un ami de Nicolas Sarkozy, il est aussi son témoin de mariage avec Cécilia. Le second témoin de ce mariage est Martin Bouygues. Et qui construit le réacteur nucléaire EPR, c’est l’entreprise de BTP Martin Bouygues bien sur.

PS : Cette introduction est extrait d’un commentaire censuré par les Echos.

Par essence ce journal ne peut pas publier un article qui soit anti nucléaire, ce n’est pas possible, ou alors à la sauce douce.

Qu’y a t’il dans cet article à 2 franc six sous ?

Ca coute cher !!

On commence par nous dire que le projet de Hollande, déjà insignifiant en terme de sortie du nucléaire, qu’il faudrait investir 60 milliard d’euros pour y parvenir et que cela va faire monter la facture d’électricité de 50 % en 20 ans… On ne nous dit pas si on tient compte de l’inflation qui est de 2 à 3 % chaque année ?

Pour cela on nous apprend que pour entretenir le parc vieillisant de centrale nucléaire il faudra investir 322 milliards, rien que ça, et qui si l’on veut en plus y ajouter des énergies renouvelables il faudra prévoir en tout 382 milliards, soit 60 de plus…..

Tiens selon ce raisonnement !! ca ne couterait que 60 milliard de réduire le nucléaire de 75 à 50 % de notre production électrique… ! Mais alors, il n’en faudra peut être que 180 milliard pour réduire de 75 à 0 % notre dépendance nucléaire. Mais alors qu’est ce qu’on s’embête à maintenir sous respiration artificielle des vieilles centrales nucléaire.

Ces chiffres sont de la propagande et ne s’appuie sur rien. Les pro nucléaires adorent faire peur avec le porte monnaie. Ils oublient que l’énergie renouvelable une fois installé peut être amortie sans frais d’entretien et de sécurité mirobolant. Et qu’on peut amortir dans un temps bien plus long les investissements. Ils oublient aussi que le nucléaire implique des déchets qui ont un cout de stockage, de surveillance pour des millénaire, et ça il ne ne prennent pas en compte dans leur raisonnement.

Que faire quand il n’y a pas de vent et pas de soleil ?

Ouah, ces pseudos experts de l’énergie qui sont de vrais expert en lobbying et communication ne semblent connaitre que l’éolien et le solaire photovotaique. Ils ne savent pas qu’il existe la géothermie profonde, l’hydro marin, le biogaz, le solaire thermique dont le rendement est bien meilleurs que l’éolien, le photovoltaique et que ces enegie fonctionnent quelques soit la météo.

Ces faux experts, oublient les économies d’énergie qu’on peut faire. Il est possible de réduire considérablement nos besoins en électricité en cessant de promouvoir le chauffages électriques, on investissant dans le solaire thermique qui en chauffage associé à une bonne isolation permet des performances exceptionnelle. Une maison équipé de 16 m2, avec une bonne isolation est autonome en énergie de chauffages à 85 %, parfois 95 % dans le sud de la France.

L’énergie est gaspillé : panneaux publicitaires allumés 24/24, clim et chauffage allumé en même temps, des frigos ouvert dans les rayons, des radiateurs de l’autre coté, des lumières partout, l’absence de fenêtre, absence d’isolation Vous avez reconnu, c’est le super marché. Rien qu’en économie d’énergie on peut réduire de 480 Tera watt heure la consommation annuelle pour l’ammener à 300 TWH. Pas mal comme économie. Nos faux expert raisonnent comme ci ont devait toujours accroitre nos besoins énergétique. Pas une seconde ils imagine qu’on peut réduire la consommation de façon drastique sans que cela pèse sur nos vies. Le capitalisme exige que nous dépensions nos euros pour la consommaiton répétitive, pas question de les garder pour des investissements qui réduit notre dépendance.

Enfin, ces faux experts raisonnent en énergie centralisé à consommer tout de suite, ils ignorent que certaines énergies renouvelables comme la géothermie, le biogaz, l’hydro marin fonctionne en continue. Ils ignorent que des possibilités de stockages decentralisés de l’énergie sont possibles. Par exemple, il est possible de stocker la chaleur dans une maison à partir des panneaux solaire thermique, et cela pendant près de 48 heure en cas d’absence de soleil.

Lutter contre le réchauffement climatique, le ponpon des arguments malhonnête :

On nous vend le nucléaire comme le nec plus ultra pour lutter contre l’émission de gaz à effet de serre. Tout d’abord le nucléaire n’est pas exempt d’émission de gaz à effet de serre. De plus, dans le monde la part du nucléaire dans l’énergie que les habitants consomme c’est environ 4 %. Il faudrait au moins 20 % d’énergie nucléaire pour que cela ai une incidence sur le réchauffement climatique. On peut éteindre toutes les centrales et allumer des centrâles à charbon que cela ne changerai rien.

Updated: 7 novembre 2011 — 21 h 01 min

1 Comment

Add a Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Info-resistance © 2014 Frontier Theme