L’Angleterre entre en résistance. Et nous ?

Il ne fait pas l’ombre d’un doute qu’à un moment les peuples du monde entier vont descendre dans les rues, la question est de savoir quand cela aura lieu et qui va déclencher cette révolte contre nos oligarques ? Est ce les américains qui occupent Wall Street en ce moment, est ce le moyen orient, est ce en Europe ?

En ce moment, ce sont les Anglais qui descendent dans la rue, il s’agit d’une grève sans précédent depuis 1970.

Les chiffres du ministère de l’Éducation suggèrent que plus de 58 % des 21700 écoles publiques d’Angleterre étaient fermées, et 13 % partiellement fermées.

Concernant les services de santé, des milliers de soins et rendez-vous de routine ont été annulés, car près de 400000 employés, des infirmières aux agents administratifs, ont fait grève.

La grève est partie de gouvernement qui a jeté de l’huile sur le feu en annonçant en plus un report de l’âge du départ à 67 ans en 2026, un gel des salaires pendant deux ans, et la suppression d’au moins 710 000 postes d’ici à 2017.

Certains syndicats impliqués dans les mouvements de grève ce mercredi en Grande Bretagne n’avaient pas appelé à la grève depuis dix ans, celui des directeurs d’école ne l’avait jamais fait en 114 ans d’histoire.

Ce mouvement social est encore une histoire de gros sous dont on nous faire croire qu’il en manque. Mais p***** est ce que c’est compliqué de créer de l’argent et de nationaliser toutes les banques qui se gavent. En 10 ans, en Europe la masse monétaire à augmenter de 150 %, cet excédent se trouve dans les casinos financiers, le marché des changes, dort dans les paradis fiscaux et compte en banques.

Ce qui aberrant c’est que les Anglais ont la possibilité avec leur banque centrale de relancer la planche à billet pour effacer une partie de leur dette, mais malgré ça il s’entête dans la rigueur.

Bien sur on entend David Cameron qui accuse les Grévistes de couter 583 millions d’euros au contribuable par jour de Grève, ou encore tenter de minimisé l’impact du mouvement de grève, le qualifiant de « pétard mouillé » et faisant état de 40% d’écoles ouvertes et d’un trafic normal à l’aéroport d’Heathrow.

Nous pensons que le mouvement risque de se prolonger au moins jusqu’aux fêtes de fin d’années comme cela s’est passé en France en 2010 ou elle furent coupé dans leur élan par les vacances de Toussaint.

En ce moment les Français attendent les élections de 2012 pour sanctionner Sarkozy, mais vont il le remplacer par guimolo dont la politique est identique en terme de rigueur ? Espérons que les Français ne se laisseront pas avoir par la propagande pro Hollande à laquelle se livre médias et journalistes en ce moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Info-resistance © 2014 Frontier Theme