Sarkozy joue le terroriste

A propos d’un énième plan de sauvetage de la Grèce, le président Français Nicolas Sarkozy a estimé que la zone euro avait pris des décisions « qui ont évité la catastrophe ».

« S’il n’y avait pas eu d’accord hier soir, ce n’est pas seulement l’Europe qui sombrait dans la catastrophe, c’est le monde entier »,

a-t-il déclaré jeudi à la télévision.

Bref, voila t’y pas que not président y voudrait nous foute la trouille !!!!

Il s’agit bien de ça, Sarkosy voudrait nous faire croire qu’en annulant 50 % de la dette bancaire, soit 25 % de la dette totale, l’Europe et le monde entier est sauvé d’une catastrophe terrible… pire qu’une météorite…

Tous cela est bien sur de l’enfumage, car d’une part la Grèce est déjà en faillite artificielle, mais elle n’est pas du tout sortie de sa galère. La Grèce ne remboursera JAMAIS CES DETTES, JAMAIS…. seul en menteur ou un fou peut dire le contraire.

Mais rassurez vous, si la Grèce ne paye pas…. le monde ne va s’arrêter de tourner, car d’une part, l’argent dette que doit payer la Grèce est de l’argent fictif fabriqué de toute pièce par le jeu des crédits bancaires contre intérêt. (voir documentaire L’argent dette, La dette publique, sur dailymotion).

Au début des années 2000 l’argentine à fait défaut, elle n’a pas payé… et le monde ne s’est pas arrété de tourner pour autant.  Il est vrai qu’après cela, plus aucune banques ne voulait préter de l’argent. Mais au fait, pourquoi un pays aurait il besoin d’emprunter de l’argent pour vivre ? Bin,….

La réponse est qu’en définitive, s’il y a du travail dans un pays, des maisons à construire, des marchandises à vendre, des champs à cultiver, des enfants à éduquer, des malades à soigner, mais qu’il n’y a pas d’argent…. et bien il suffit de créer l’argent qui permet de faire ces échanges et de les placer dans l’économie pour que l’argent s’échange et circule. Pourquoi faudrait il emprunter de l’argent qui n’existe pas à des banques pour ensuite le rendre avec des intérêts ? Il faut simplement créer de l’argent.

Qu’on fait les habitants argentins ? Il ont développés rapidement des Systèmes d’Echange Local (SEL) , près de 5000 réseaux,  bref ils ont créé une monnaie parallèle qui repose sur la valeur réelle et concrète d’un travail. Et cela sans l’intérmédiaire des banques, ni celui de leur gouvernement.

Si les Argentins ont du mal à se remettre de leur défaut de paiement ce n’est pas parce qu’il ont refuser de payer leur dettes aux banques, mais parce que le système monétaire avec la complicité des agences de notation à déclaré qu’il ne fallait pas leur préter d’argent.

BREF, NE CÉDONS PLUS AU CHANTAGE DE LA DETTE PUBLIQUE. Les dettes des états d’Europe sont le fait du traité de Maastrich qui interdit au Etats de l’Europe d’emprunter à taux zero, ou presque auprès de leur banque centrale. Bref, chaque pays qui entre dans l’usine a gaz europe, n’a plus le droit d’emprunter sans intérêts à sa banque pour financer les logements, les écoles, les hôpitaux… Et oui, grâce à ce foutu article 104 on doit payer des intérêts illégitimes. Les dettes publiques de tous les Etats d’Europe sont une construction artificielle qui permet ensuite de justifier des plans de privatisation, des plans d’austérité, des pseudos quête de compétitivité.

Faisons de la résistance intellectuelle à ce mensonge qu’est la dette publique.

Qu’en pense Max Keiser, vrai spécialiste de l’économie ?

Références :

http://webduweb.free.fr/argentin.htm

http://webduweb.free.fr/troc.htm

http://www.selidaire.org/spip/

http://www.public-debt.org

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Info-resistance © 2014 Frontier Theme